Qu’est-ce que la tuyauterie en plastique comme Poly-B et Kitec?

Les tuyauteries Poly-B ou Kitec sont des tuyaux de polybutylène. Ils sont facilement reconnaissables grâce à leur couleur bleue pour l’eau froide et orange pour l’eau chaude. Ils sont composés de deux épaisseurs de plastiques séparés par une mince couche d’aluminium.  

Lors de l’apparition de ce type de plomberie, en 1995, on la préférait parce qu’elle était économique, flexible et beaucoup plus facile à poser que la tuyauterie classique en cuivre. En effet, on le retrouve dans des quartiers entiers partout aux États-Unis et au Canada et les tuyaux n’ont posé aucun problème pendant les premières années de son installation.  

Pour reconnaitre si votre habitation comporte des tuyaux Poly-B ou Kitec, vous devez aller voir derrière votre réservoir à eau chaude, ou encore en dessous du lavabo, à l’endroit où se raccordent le tuyau et la plomberie. C’est là que vous devriez trouver les tuyaux oranges et bleus distinctifs. Notez cependant que certaines compagnies ayant produit des tuyaux similaires ont utilisé d’autres couleurs, comme le gris, le rouge, le bleu ou le noir. Normalement, vous devriez aussi trouver des inscriptions sur les raccords ou sur le tuyau qui devraient indiquer le fournisseur, comme Kitec, dans le cas qui nous intéresse. Rappelez-vous cependant que d’autres compagnies ont produit des tuyauteries du même type. C’est ici que votre inspecteur en bâtiment peut vous assurer d’une détection adéquate.

Des assureurs frileux pour le Poly-B et Kitec

Près de 10 ans après l’installation de ce type de tuyau, plusieurs propriétaires immobiliers ont constaté des problèmes avec leur tuyauterie, comme : 

  • Des tuyaux qui ne tolèrent pas la chaleur trop élevée et qui se dégradent plus rapidement. Les réservoirs à eau chaude peuvent produire de hautes températures et les tuyaux n’étaient pas conçus pour y résister; 
  • Ne supportent pas la haute pression et subissent des défaillances suite à cela; 
  • Le zinc des raccords peut s’effriter avec le temps et causer des blocages et réduire le flot de l’eau, augmentant considérablement les chances de bris de tuyaux.  

Cependant, les problèmes les plus importants ont été constatés aux États-Unis. Au Québec, la dangerosité des tuyaux Poly-B ou Kitec est contestée. En effet, le niveau de chlore présent dans l’eau aux États-Unis est beaucoup plus élevé qu’ici, ce qui a une incidence sur la durée de vie de la tuyauterie. De plus, des cas de remplacement complets d’une tuyauterie Poly-B ont été constatés, mais ceux des tuyaux Kitec sont plus rares voir non-répertoriés.   

Malgré tout, une action collective a été intentée en 2011 contre le fabricant, l’obligeant à verser près de 100 millions de dollars aux personnes aux prises avec des problèmes de tuyau Poly-B.  

Tout cela a amené les assureurs à se montrer très craintifs des maisons possédant un tel système de tuyauterie. Certaines compagnies d’assurances refusent carrément de couvrir l’achat d’une nouvelle propriété contenant ce type de tuyaux. Square one insurance, par exempleavertis explicitement ses futurs clients des dangers de ce produit : ‘’ Some plumbing experts say the question is not IF your Kitec plumbing will leak, but WHEN it will leak. ‘’  

Lors de l’achat d’une nouvelle propriété, il est donc primordial qu’un expert vérifie d’une part l’état de la plomberie, mais aussi le type utilisé, puisque c’est une information que la compagnie d’assurance voudra avoir. Dans le cas où une plomberie de type Poly-B ou Kitec serait défaillante et que l’assureur n’en avait pas été averti, il pourrait refuser de couvrir les dommages causés.  

Doit-on remplacer sa tuyauterie Poly-B ou Kitec? 

La réponse est : ça dépend à qui vous posez la question. Votre assureur vous dira assurément de procéder au remplacement complet d’une tuyauterie Poly-B, une procédure intrusive de plusieurs milliers de dollars. Ils plaident que ces tuyaux, lorsqu’ils arrivent en fin de vie, ne font pas que fuir : ils éclatent carrément, causant des dommages très importants. Par ailleurs, la plomberie Poly-B ne correspond plus aux critères de qualité du code canadien du bâtiment. Ainsi, même si la tuyauterie est toujours en bon état, il pourrait s’avérer plus judicieux de procéder au remplacement afin de pouvoir bénéficier d’une ouverture d’assurance plus avantageuse, en plus de s’offrir la paix d’esprit.  

Au Québec, les tuyaux Kitec sont toujours présents dans plusieurs logements et propriétés sans causer de problèmes majeurs.  

Une chose est certaine, considérant les nombreux problèmes constatés en Amérique du Nord à cause de ces produits, il est recommandé de s’inscrire au recours collectif. Les personnes ayant cette tuyauterie pourront le faire jusqu’en janvier 2020. Armez-vous cependant de patience, parce que la lourdeur des documents à remplir et le labyrinthe technocratique afin d’avoir au fond du recours collectif ont découragé beaucoup de citoyens. Aujourd’hui, les propriétaires immobiliers se tournent vers les médias sociaux pour faire connaître leurs nombreux problèmes avec les tuyaux Poly-B et Kitec afin que d’autres personnes soient informés des risques associés. Dans tous les cas, rien ne remplacer l’expertise d’un plombier qui viendra évaluer l’état de votre maison!