Peinture au plomb – détectable ?

Les maisons bâties avant les années 1960 ont des chances élevées de contenir de la peinture contenant du plomb. Ce type de peinture était utilisé pour ses qualités couvrantes, sa résistance à l’humidité et ses fonctions fongicides 

Depuis 1990, la peinture d’usage résidentiel ne contient plus de plomb. Cependant, si on a par le passé apprécié la présence de plomb pour les couleurs pastels, il n’est pas possible de la reconnaître visuellement. Elle peut se retrouver sur les murs, sur des éléments de bois peint comme des rampes d’escalier et même sur le plancher.  

Quels sont les dangers du plomb dans les peintures?

Les effets graves du plomb sur la santé sont bien connus : anémie, nuire grandement au système nerveux et au cerveau. Les conséquences seraient encore plus importantes pour les enfants et les femmes enceintesComme le plomb dans la peinture a un goût sucré, des enfants peuvent être attirés vers celle-ci. Le plomb n’est pas filtré complètement par le corps et s’accumule dans les os et les dents. Le corps peut prendre près de 25 ans pour se défaire de la moitié du plomb qu’il a pu accumuler. 

Selon le Gouvernement du Canada, il n’existe pas de niveau sécuritaire d’exposition au plomb et c’est pour cette raison que son utilisation a été retirée de plusieurs objets de la vie courante, comme les boîtes de conserve ou l’essence.  

En 2013, des centaines de familles vivant dans les arrondissements de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Saint-Laurent et Verdun ont participé à une étude de l’Institut national de santé publique (INSP) sur les Sources résidentielles de plomb et niveaux de plombémie chez de jeunes enfants habitant d’anciens arrondissements de Montréal. 

Parmi les résultats obtenus, certains sont frappants: ‘’ 5 échantillons sur 306 d’eau du robinet dépassaient la norme québécoise de présence de plomb dans l’eau potable (0,010 mg/l).13 prélèvements présentaient un dépassement des valeurs guides utilisées pour les poussières domestiques (plancher : 0,040 mg/pi2, fenêtre : 0,250 mg/pi2). La concentration médiane de plomb mesurée dans les écailles de peinture était de 1300 mg/kg pour 153 résidences. Quarante-deux résidences présentaient une ou plusieurs écailles qui dépassaient la valeur guide de 5000 mg/kg ‘’  

Doit-on repeindre pour couvrir la peinture au plomb ?

Si on devient nouvellement propriétaire d’une demeure datant d’une cinquantaine d’années, les chances sont élevées que les peintures utilisées contiennent du plomb 

Il n’est toutefois pas recommandé de retirer systématiques toutes les peintures pouvant contenir du plomb. Si la peinture n’est pas écaillée, qu’elle n’est pas accessible, c’est-à-dire qu’elle a été recouverte, les dangers pour la santé sont presque inexistants. Si aucun travail touchant des murs ou boiseries ayant été peints par de la peinture contenant du plomb, elle peut être laissée ainsi. Votre inspecteur en bâtiment certifié peut vous faire des recommandations !

Si des enfants en bas âge occupent la maison, il est alors simplement recommandé de recouvrir la peinture au plomb par une nouvelle couche de peinture, ou encore par du papier peint ou des panneaux muraux. Néanmoins, ce ne sont que des mesures temporaires, qui ne retirent pas les dangers du plomb dans le cas où des travaux majeurs dans la demeure devraient être faits. Par exemple, si l’on veut éventuellement retirer des murs ou changer des planchers peints, cela va créer de la poussière de plomb, même si elle a été couverte par une nouvelle couche de peinture moderne.  

Par contre, si la peinture s’effrite ou est en mauvais état, des actions devront être prises rapidement pour protéger les habitants de la demeure. Tel que mentionné ci-haut, l’ingestion ou l’exposition dans l’air au plomb est un enjeu de santé à prendre au sérieux. Il faudra retirer la peinture.  

Santé Canada a émis plusieurs recommandations en ce qui concerne le retrait de cette peinture. Ils suggèrent, entre autres, de ne pas travailler plus de 10 minutes à la fois et de cesser tout travail dès qu’un malaise subvient. Il est important de ne pas utiliser de ponceuse ou de pistolet à air chaud, qui causent des poussières et des vapeurs de plombs. Surtout, faites appel à des experts qui seront munis de dispositifs pour protéger votre santé et celle de leurs travailleurs. Les dangers du plomb dans la peinture ne sont pas à prendre à la légère.  

Les professionnels choisiront peut-être de procéder à un décapage chimique, qui produit moins d’émanations de plomb dans l’air. En somme, il est fortement conseillé de laisser des personnes convenablement formées prendre soin de vos problèmes de peinture au plomb.